Pour une vie Active

4 conseils d’ergonomie pour faire du télétravail sans blessures

Depuis l’arrivée du COVID-19, beaucoup d’entreprises se sont tournées vers le télétravail. Avec un nouvel environnement de travail, être mal assis devant un ordinateur toute la journée peut être grandement nuisible sur le long terme. Malheureusement, il n’est pas rare que nos clients nous manifestent avoir de la difficulté à travailler puisqu’ils croient que leur environnement de travail ne favorise pas leur rétablissement.

 

Les douleurs dues à une mauvaise position de travail peuvent passer par le mal de cou (cervilagie) à la tendinite ou à la capsulite de l’épaule, douleur au milieu du dos (dorsalgie) ou encore engourdissements aux mains. Afin de favoriser votre guérison ou tout simplement éviter des blessures, nous vous présentons dans cet article quatre conseils d’ergonomie qui vous aideront à aménager votre poste de travail à l’ordinateur.

 

  1. Votre siège

Parmi nos conseils d’ergonomie, nous croyons que l’ajustement de votre siège est la base d’une bonne posture à la maison. Assurez-vous que vos cuisses soient parallèles au sol lorsque vous êtes assis et que vos pieds sont posés par terre. Vous ne devriez pas sentir de pression inconfortable sous vos cuisses.

 

La profondeur du siège est un point souvent oublié, mais très important. De fait, la profondeur adéquate d’un siège est lorsque celle-ci permet de supporter la cuisse sur toute sa longueur sans pour autant coincer à l’arrière du genou. Vérifiez qu’aucune pression à l’arrière des genoux n’est présente lorsque vos pieds sont bien supportés et que votre dos est bien appuyé sur votre dossier. Si vous ressentez un inconfort derrière vos genoux, cela signifie que votre siège est trop profond.

 

Pour ce qui est du dossier, ce dernier est censé vous aider à garder la courbure naturelle du dos au niveau lombaire. De fait, assurez-vous que la hauteur de celui-ci soit positionnée de façon à positionner le support lombaire dans le creux du dos. On suggère aussi d’incliner légèrement votre dossier vers l’arrière de façon à ce que le poids de votre haut du corps soit partiellement transféré sur le dossier et ainsi allèger le travail de vos muscles du dos.

 

Pour ce qui est des accoudoirs, ceux-ci ne sont pas obligatoires si vos coudes restent le plus prêt du corps possible et que vos épaules restent détendues. Par contre, si vos accoudoirs sont bien ajustés, ils permettent de supporter le poids de vos membres supérieurs. Ajustez les de sorte qu’une fois appuyés, vos bras se retrouvent parallèles à votre corps et vos épaules soient relâchées. Gardez en tête que vos accoudoirs ne devraient pas vous empêcher de vous approcher de votre surface de travail.

 

  1. Le clavier

Afin de vous indiquer si votre clavier est placé au bon endroit, vous devez d’abord vous assurer que lorsque vous êtes en position de travail au clavier, vos avant-bras sont à peu près parallèles au sol et que vos coudes sont près de votre corps. Comme mentionné plus tôt, vos épaules ainsi que votre cou devraient être détendus. Si vous ne pouvez pas ajuster la position de votre clavier, il sera nécessaire de modifier la hauteur de votre chaise de façon à respecter la position des avant-bras mentionnée. Aussi, vos poignets devraient rester droits, pensez à ceux-ci comme le prolongement de vos avant-bras.

 

  1. L’écran

Tout d’abord, il est bien important que votre écran soit placé devant vous et non pas à gauche ou à droite de votre champ de vision. Cette situation pourrait vous causer de la fatigue visuelle en plus des douleurs au cou, aux épaules et au dos. La hauteur à laquelle l’écran devrait se trouver varie selon le confort de chacun. Par contre, nous suggerons comme repère que vos yeux soient au même niveau que le haut de la partie vitrée de l’écran. Pour ce qui est de la distance à laquelle l’écran devrait se trouver, nous suggerons une mesure approximative de un bras. Par contre, la distance peut varier selon la de chaque individu.

 

  1. Vos fournitures de bureau

Placez les objets que vous utilisez le plus souvent à proximité de vos bras. Par exemple, votre téléphone devrait être facilement accessible lorsque vous êtes assis face à votre ordinateur.  Assurez-vous également qu’aucun matériel ne traine en dessous de votre bureau ne vous permettant pas d’adopter une posture naturelle et confortable. N’hésitez pas à conserver votre environnement de travail le plus organisé possible afin de pouvoir l’adapter à vos besoins.

 

Nous vous recommandons la lecture de cet article de l’Ordre des physiothérapeutes du Québec concernant les maux de dos au travail.

 

En espérant que ces conseils d’ergonomie vous permettront de faciliter votre retour au travail cet automne. N’hésitez pas à nous contacter pour prendre rendez-vous si vous avez des questions!

 

 

Sac à dos

Sac à dos et maux de dos

Voilà nous sommes déjà rendus à cette période de l’année où nous préparons la rentrée scolaire. Un des items essentiels est l’achat du sac à dos.  Malgré l’avancée de la technologie et l’apparition d’appareil électronique, le sac à dos demeure le seul moyen pour transporter les effets scolaires au quotidien. Malheureusement cela n’est pas sans risque pour nos tout-petits qui peuvent parfois trimballer l’équivalent de leurs poids.

Les risques

En effet, le port d’un sac à dos lourd peut à l’origine divers blessures musculosquelettiques et dans des certains cas, causer des douleurs incessantes au niveau du dos. Tout dépendants de la posture adoptée par l’enfant lors du port du sac à dos, les dommages peuvent être variés. Certains auront tendance à se pencher vers l’avant d’autres à arquer leur dos pour tenter de maintenir un certain équilibre. Ceci peut entraîner une augmentation de la compression sur la colonne et provoquer des douleurs au cou, au dos et parfois même aux épaules. Le fait également de lever le sac d’un seul côté peut causer un déséquilibre postural. Ceux qui portent un sac avec des bretelles plus étroites sont exposés à une pression accrue sur les vaisseaux sanguins et les nerfs au tour du cou et des épaules pouvant entraîner des problèmes circulatoires ou des lésions nerveuses. De plus, les enfants de plus petite stature sont plus à risques de blessures vu leur taille.

Choisir le bon sac à dos

Afin de prévenir les blessures et les douleurs, il est important de connaître les critères essentiels pour choisir le bon sac à dos :

  • Choisir un sac fait de matériel léger
  • Choisir un sac avec deux (2) bretelles larges rembourrées
  • Choisir un sac avec une ceinture à la taille pour mieux répartir la charge
  • Choisir un sac avec plusieurs pochettes pour répartir le poids des objets
  • Choisir un sac dont le dos est rembourré pour augmenter le confort et éviter la pression des objets pointus

Comment adapter à son sac à dos

Selon les études scientifiques, le poids du sac à dos ne doit pas être plus de 10-15 % du poids de l’enfant. De plus, les physiothérapeutes et médecins recommandent ceci:

  • Porter le sac à dos sur les deux (2) épaules pour bien répartir le poids
  • Adopter une posture adéquate et éviter d’arrondir ou pencher le corps vers l’avant
  • Ajuster la longueur des bretelles afin d’éviter que le sac descende sur les fesses
  • Placer les objets plus lourds près du corps, au centre du sac
  • Alléger le sac si vous remarquez que votre enfant a de la misère à le lever

Plus de 70% des élèves portent un sac à dos avec un poids supérieur à la limite suggérée. Gardez votre enfant en sécurité cette année en investissant dans un sac à dos adéquat et en lui expliquant comment prévenir les blessures au dos.

Notre physiothérapeute, Fawzi Charaan vous explique à travers un vidéo comment choisir le sac à dos et comment l’ajuster pour prévenir les blessures. Voir le vidéo ici!

Vous avez des questions sur les sacs à dos ou sur les blessures reliées à leurs usages? Planifier un rendez-vous avec un de nos physiothérapeutes pour avoir l’heure juste.

Physio Proactive, 2018.

Call Now Button