Pour une vie Active

Quelques conseils pour une rentrée scolaire sécuritaire

C’est à nouveau cette période de l’année, et malgré l’attention particulière accordée actuellement à la santé et à la sécurité des élèves, il peut être facile de négliger les blessures plus traditionnelles auxquelles les enfants sont confrontés. Revenir à l’école signifie changer de mode de vie, et il est important de préparer les jeunes enfants et les adolescents avec un équipement et des habitudes appropriés.

 

Voici quelques conseils importants afin de garder les plus jeunes en santé.

 

Problèmes n°1: les sacs à dos

 

Ce n’est pas un secret, porter un sac à dos lourd peut provoquer toutes sortes de problèmes, de l’inconfort léger, aux maux de tête, aux maux de dos chroniques. Plus de la moitié des enfants rencontrent ces problèmes à un moment dans leur vie d’écolier. De ce fait, choisir convenablement le sac à dos de votre enfant et l’éduquer sur la manière de le porter est indispensable.

Lorsque vous magasinez pour un sac à dos, soyez attentif à ces caractéristiques:

 

  • Proportionnalité : Un sac à dos doit être approprié à la taille de votre enfant, couvrant essentiellement la largeur de son dos et s’étendant de ses épaules au sommet de ses hanches.
  • Sangles. Un bon sac à dos doit avoir deux sangles ajustables, larges et rembourrées qui amortissent le poids et qui peuvent être resserrées pour assurer une bonne répartition du poids. Les sacs à dos à bretelles simples ou les sacs à dos à bretelles étroites concentrent le poids et peuvent interférer avec la circulation.
  • Assistance supplémentaire. De nombreux bons sacs à dos sont livrés avec des sangles de poitrine, l’empêchant de se balancer cela atténue une partie de la pression sur le dos.

 

Lors de l’emballage et du port d’un sac à dos, il est important de:

 

  • Respectez les limites de poids. Un enfant ne doit pas porter plus de 10% de son poids corporel dans un sac à dos. Le dépassement peut affecter la posture et provoquer une compression de la colonne vertébrale. Planifier à l’avance aidera à éviter d’avoir à transporter beaucoup de choses le même jour.
  • Emballez soigneusement. Les articles plus lourds doivent être plus près du corps et près du bas du sac. Videz fréquemment le sac à dos pour éliminer tout poids inutile.
  • Portez-le fermement. Le resserrement des sangles et l’utilisation de toutes les sangles disponibles, même lors de courtes promenades, aideront à éviter les blessures. En le portant bas et de manière lâche cela entraine plus de stress sur la colonne vertébrale et les disques.
  • N’oubliez pas la posture. Lorsque vous portez un sac à dos, tenez-vous droit avec les épaules vers le bas et la tête et le cou alignés. Il est important de ne pas se pencher pour compenser une charge trop lourde.

 

Problème n°2: La posture

 

Être assis devant un ordinateur toute la journée, ou penché sur un bureau ou des livres, fait des ravages dans la posture de votre enfant et peut causer potentiellement non seulement des problèmes de dos, mais aussi des problèmes de mains et de poignets et une fatigue oculaire.

 

Pour minimiser les risques autant que possible, encouragez vos enfants à:

 

  • S’asseoir droit, que ce soit devant un ordinateur ou un bureau. Les épaules doivent être baissées et tirées vers l’arrière, le cou et la tête alignés et maintenus droit.
  • Placez les écrans au niveau des yeux. Si possible, utilisez des chaises et / ou des moniteurs réglables pour y parvenir, en évitant autant que possible les ordinateurs portables sur les genoux.
  • Gardez les poignets dans une position neutre lorsque vous tapez sur un clavier.
  • Faites des pauses toutes les 30 minutes environ, pour reposer les yeux, étirez-vous et prenez un bref moment pour vous lever et vous déplacer.

 

Problème n ° 3: L’activité

 

Le mouvement alimente des corps sains, mais les écoles peuvent être très sédentaires. Heureusement, il existe des moyens de s’assurer que votre enfant fasse suffisamment d’activité, quelles que soient ses préférences:

 

  • Informez-les de l’importance des étirements, des pauses incluant des mouvements et/ou des exercices fréquents et vigoureux. Donnez l’exemple et, si possible, choisissez des sports d’équipe ou des activités parascolaires pour les aider à faire suffisamment d’exercice. Marcher pour aller et revenir de l’école au lieu de conduire peut être un moyen facile d’augmenter leur activité quotidienne.
  • Équipez-les de chaussures appropriées pour éviter les blessures lors de la course, que ce soit sur le terrain de jeu ou lors de la pratique d’un sport. De bonnes chaussures peuvent prévenir les glissades, les chutes, les entorses, les foulures et les ampoules et favoriser une bonne posture.
  • Encouragez les déplacements en toute sécurité. Par exemple, lorsqu’ils ramassent leur sac à dos, ils doivent plier les genoux et se soulever avec leurs jambes, plutôt que de se baisser pour le ramasser.

Il est impossible d’éviter complètement toutes les blessures, donc si votre enfant souffre de maux de dos, de maux de tête ou de problèmes aux poignets, aux mains, au cou ou aux épaules, consultez un médecin ou un physiothérapeute pour le soulager et éviter que ces problèmes ne s’aggravent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button