Pour une vie Active

Bénéfices et risques du ski alpin

Le ski alpin est l’un des sports d’hiver les plus populaires au Canada, avec environ 2,6 millions de personnes qui y participent chaque année. Il a le double avantage d’être à la fois très amusant et est un excellent exercice. Ce sport comporte des risques, donc si vous êtes un skieur régulier ou envisagez de pratiquer ce sport, voici ce que vous devez savoir:

 

Bénéfices du ski alpin

1. Un mix de différents exercices

Le ski est un excellent moyen de faire de l’exercice, en particulier parce qu’il combine à la fois l’endurance et l’entraînement en résistance. Cela signifie que, par rapport à d’autres sports, il offre plus d’exercice pour le temps passé à skier; et ça nous n’avons même pas l’impression de forcer!

2. Stimule le cœur

Les recherches des cardiologues montrent que le ski alpin équivaut au vélo ou à l’aviron en termes de bienfaits pour la santé cardiaque. Une descente tranquille sur une course en douceur peut ne pas avoir tout à fait le même impact qu’une descente à toute vitesse, mais dans les deux cas, vous aidez votre corps à améliorer la résistance à l’insuline et le métabolisme du glucose, et à abaisser la tension artérielle et les lipides et à améliorer le corps composition.

3. Renforce les os et les articulations

Le ski signifie porter votre poids sur vos jambes et utiliser vos genoux pour tourner et bouger. Cela renforce les muscles plus gros dans la partie inférieure du corps et les os et les articulations de vos jambes, genoux et hanches. Cela peut réduire le risque d’ostéoporose et de dommages au genou à l’avenir.

4. Améliore l’équilibre et la coordination

Le ski est une question d’équilibre, et apprendre à rester debout en utilisant votre force principale est un excellent moyen de conserver votre sens de l’équilibre au fil des années – ce qui peut vous aider à éviter les chutes. Vous pouvez également pratiquer la coordination et la flexibilité pendant que vous skiez, ce qui vous permet également d’éviter les tensions et les entorses.

5. Stimule l’humeur et améliore le sommeil

Passer la journée à l’extérieur au soleil, respirer l’air frais et ressentir le frisson du ski alpin ne manquera pas de vous faire sourire. Et la fatigue naturelle qui survient après un tel exercice améliore la durée et la qualité du sommeil. La recherche montre que la pratique du ski alpin est également un excellent indicateur d’un mode de vie généralement actif et sain.

Les risques du ski alpin

Il y a évidemment un risque de blessure lors de la pratique de tout type de ski (ou même de tout sport), mais les risques peuvent être considérablement améliorés par:

1. Utilisation appropriée de l’équipement
2. Rester dans les limites de vos capacités
3. Prise en compte des conditions

Des conditions météorologiques changeantes, des conditions de neige ou de glace incertaines, des pentes très fréquentées ou la présence d’obstacles rendent les blessures plus probables et potentiellement plus graves. Il est conseillé, si vous êtes un nouveau skieur, de prendre les choses lentement, n’oubliez pas de vous échauffer avant et de vous étirer ensuite, et si possible demandez l’aide d’un moniteur pour vous assurer que votre forme est conçue pour protéger votre corps. La chute ne doit pas être préjudiciable, tant que vous savez comment le faire en toute sécurité!

 

Vertiges et Physiothérapie

Vertiges et Physiothérapie: causes et traitements

Nous avons tous un jour ou l’autre relevé rapidement la tête et éprouvé une sensation de perte d'équilibre ou de tête qui tourne. En fait, tout le monde a vécu un étourdissement au moins une fois dans sa vie. Le vertige est un trouble du système de l'équilibre. L'étourdissement en constitue le symptôme principal (une sensation d'instabilité ou de déséquilibre, une impression de tourner). Les vertiges varient grandement d'une personne à l'autre et peut connaître de nombreuses causes. Il va de la simple instabilité au grand vertige rotatoire.

Les causes des vertiges

Les causes les moins communes sont associées aux infections de l’oreille interne, à des réactions à certains médicaments, à des tumeurs, à une intoxication alimentaire ou à une chute de pression survenue à la suite d’un choc.

Les causes les plus fréquentes rencontrées en physiothérapie peuvent être associées à des dysfonctions inter-vertébrales (DIV) ou à des vertiges paroxystiques positionnels bénins (VPPB). De façon générale, il faut savoir que l’équilibre du corps est contrôlé par le cervelet. Celui-ci doit recevoir, de façon constante et au millième de seconde près, des informations des mécanorécepteurs (récepteurs de mouvement articulaire), de l’oreille interne et du système visuelle. Le cervelet est littéralement dépendant de ces informations afin de bien réagir et contrôler l’ensemble du corps. En regard des diverses demandes internes et externes, il permet à votre corps de se maintenir en équilibre (homéostasie).

Pour être en équilibre, le cerveau a besoin de trois types de renseignements : la position du corps dans l'espace (fournie par exemple par les muscles et articulations), la position de la tête (fournie par la vue) et les informations concernant les mouvements de la tête (fournies par les organes de l'oreille interne). Si l'une de ces informations n’est pas correctement transmise, nous éprouvons une sensation de déplacement dans l'espace qui est erronée : c'est le vertige.

Les traitements

Dans les cas de vertiges secondaire à un DIV, la correction et la normalisation des dysfonctions (mobilisation ou manipulation vertébrale) peut être envisagée. Cette approche augmente les chances de rétablir les interconnexions neurales entre les mécanorécepteurs de la colonne vertébrale et le cervelet. Dans le cas de VPPB, le traitement consiste entre autres à des manœuvres thérapeutiques de libération (ex : Epley ou Semont) qui peuvent être prodigués afin de corriger la situation.

Les conseils de votre physio

D’ici là, quand vous êtes vraiment étourdi, pratiquez le jeu de la tortue : prenez votre temps. De cette manière, vous évitez les mouvements brusques de la tête, surtout quand vous vous levez ou vous vous étendez et ainsi diminuer les risques de perte d’équilibre ou de chute.

 

Prendre rendez-vous

Pour consulter l'un de nos physiothérapeutes

Physio Proactive, 2018.

Call Now Button